Mise à jour WordPress : Éviter les erreurs communes

WordPress, avec sa facilité d’utilisation et sa flexibilité, est devenu le choix de prédilection pour de nombreux créateurs de sites web. Sa popularité est incontestée, mais avec la grande responsabilité de maintenir un site performant vient la nécessité de mises à jour régulières. Ces mises à jour ne sont pas sans risques et peuvent entraîner des erreurs si elles ne sont pas correctement gérées.

Préparation de la mise à jour wordpress

Avant de cliquer sur le bouton de mise à jour, une préparation minutieuse est indispensable. Pour commencer, il est primordial de sauvegarder votre site. Cela inclut votre base de données, ainsi que tous les fichiers et dossiers associés à votre WordPress. Une sauvegarde vous permet de récupérer votre site en cas d’erreur lors de la mise à jour.

Pour avoir plus d’informations sur la mise à jour de WordPress et de ses pratiques recommandées, n’hésitez pas à consulter le lien.

La sauvegarde de la base de données peut être effectuée via phpMyAdmin, un outil souvent inclus dans votre espace d’hébergement via cPanel. Ce processus implique l’exportation de la base de données MySQL, qui contient des éléments essentiels tels que les articles et les commentaires. Cependant, pensez à vérifier que cette sauvegarde ne laisse derrière elle aucun élément critique..

Mise à jour et résolution des erreurs

Lorsque vous êtes prêt à procéder à la mise à jour, faites-le en étant conscient que même avec la meilleure préparation, des erreurs peuvent survenir. Une erreur commune est le fameux écran blanc, souvent dû à un problème de limite de mémoire PHP. Vous devrez peut-être augmenter la limite de mémoire allouée à PHP dans le fichier config.php.

Autre erreur fréquente, les problèmes de connexion aux données. Assurez-vous que le fichier wp-config.php contient les bonnes informations de votre base de données. Si vous rencontrez un message d’erreur indiquant une impossibilité de se connecter à la base de données, revérifiez ces paramètres.